Passer ses vacances en camping est un mode de vie qui plaît de plus en plus en France et dans le reste du monde. Les vacanciers ne veulent plus être tributaires d’horaires comme ça peut être le cas en hôtel (pour les petits déjeuners par exemple), tout en profitant d’un grand nombre d’infrastructures. Il y en a pour tous les goûts : les puristes choisiront un emplacement nu où poser leur tente, alors que les adeptes du glamping (glamour + camping) se tourneront vers des bungalows tout confort… Ça donne envie de partir tout ça ! Oui, mais avant, il faut réserver ! En première minute ou plutôt en dernière ? On vous dit tout !

Pour les prévoyants : l’offre « Première minute »

Sachez que les prévoyants n’ont pas toujours tort : contrairement à ce que l’on peut penser, il y a des offres très intéressantes en première minute pouvant diminuer la facture de 30 % ! En plus, tous les packages existant sur le lieu que vous avez choisi sont disponibles, ce qui est un plus car certains ne sont proposés qu’en nombre limité. C’est en choisissant cette option que vous avez la possibilité de choisir votre emplacement, votre mobil-home ou votre bungalow.

Pour les joueurs : les « ventes flash »

Le principe de ce style de vente est simple : le site du camping annonce qu’il va faire une vente flash avec des réductions très importantes. Le seul problème, c’est qu’il n’indique pas sur quelles dates l’offre va porter, ni quelles seront les prestations prisent en compte. Peut-être que le séjour que vous convoitez va être bradé, ou peut être pas… Mais vous pourriez aussi trouver un autre séjour qui vous conviendrait… Cette option peut être un bon plan, si on a les nerfs solides !

Pour les insouciants : l’offre « Dernière minute »

C’est une option parfaitement adaptée à plusieurs types de vacanciers : ceux qui ont des dates de vacances flexibles et pas de rentrée scolaire à prendre en compte, ceux qui n’ont leurs dates de vacances que très tardivement, ou ceux qui se réservent la surprise de ne pas savoir où ils vont partir. Les prix sont très intéressants avec cette option qui vous permet d’accéder à une catégorie supérieure de camping avec le même budget de départ que vous vous étiez fixé. Par contre, cette option ne vous conviendra pas si vous souhaitez partir dans le sud de la France, en Corse ou en Bretagne.

Cas particulier des campings à l’étranger

Chaque pays organise son offre comme il le souhaite, il faut donc se renseigner au préalable. Au Canada par exemple, les emplacements de camping dans les parcs nationaux sont mis en vente à un jour bien précis et à une heure précise en fonction du parc. Il faut être devant votre ordinateur à l’ouverture des réservations, car les places se vendent comme des petits pains ! C’est le cas aussi pour les grands parcs nationaux américains et pour les « zones de fête » comme Ibiza ou la côte espagnole.

Voilà ! Dès que vous vous êtes reconnus dans l’une ou l’autre des catégories, vous savez ce qu’il vous reste à faire pour votre réservation !